©2015.Association l'Ephémère

Le silence n'est pas la clé

Thibault grandit entre une mère infirmière et un père saxophoniste. Les préférences musicales familiales sont plutôt orientées vers le jazz, le blues, le rock’n’roll, voire quelques chanteurs français comme Léo Ferré ou Barbara.

 

Jeune, Thibault pratique le piano et la batterie, puis la guitare qu’il commence lorsqu’il compose ses premières chansons.

 

Il entreprend des études de droit qui l’amèneront à devenir avocat, profession qu’il exerçait dans le Val d’Oise. Mais tout son temps libre est consacré à la composition et à l’écriture de textes.

 

Pendant une dizaine d’année, il se produit avec différents groupes de Pop-rock en tant que batteur avec COX, PRIVATE JOKE, MUMBLY- distribué par le Label Marsh-Marigold ou SAISON(S).

 

Il crée ensuite son premier groupe A.D.M. qui joue ses propres compositions.

 

Il acquiert ainsi une solide expérience de la scène et se familiarise avec le milieu artistique en se produisant dans diverses salles parisiennes : Le Réservoir, Le Baiser Salé, La Flèche d’Or, et dans des festivals en France ou à l’étranger (SOS Racisme, Promotion de la Chanson Francophone du MANS, à Hambourg, Bruxelles et La Nouvelle Orléans). Cela lui permet ainsi de se familiariser avec le milieu artistique.

 

Toujours en recherche de nouvelles expériences musicales, il compose et écrit également pour des artistes d’univers différents comme Julia Martin, backing voice de Ménélik, ou Taly du groupe Heavy Blues Band, compose des musiques de film (« Melting pop » et « L’école des Héros », de Darside Ossey) et se lance plus récemment dans la production d’albums (FOUX, « La valse des hommes », 2011 ; Jon Roninger, New Orleans, 2013). Ces collaborations lui permettent de s’imprégner de la sensibilité de l’artiste pour créer un univers musical original.

 

En 2011, il conçoit et produit le premier album de BREMEN, un duo qu’il forme avec son épouse, Coralie. Leur premier album, Ephémère, est plus intimiste et empreint de sensualité et de sonorités électro. C’est aussi l’album de la maturité avec des textes plus personnels. Avec lui,  il nous présente avec subtilité et délicatesse 14 chansons, 14 scènes de vie comme autant de séquences cinématographiques. Ces chansons parlent évidemment d’amour, d’enfants… mais également de sujets d'actualité, suivant ses préoccupations. Il les a travaillées et enregistrées en partie chez lui avec sa compagne mais il s’est aussi entouré d’amis techniciens, musiciens qui forment aujourd’hui sa famille musicale. Elle l’aide et le soutient pour que, de l'aveu de Thibault même, sa passion devienne son activité principale.

 

Aussi, toujours en recherche de nouveautés, et désormais expatrié à La Nouvelle Orléans, il souhaite désormais tracer un chemin vers de nouveaux horizons...

Silence is not the key

Thibault grew between mother nurse and a saxophonist father. Family musical preferences are more oriented towards jazz, blues, rock'n'roll, even a few French singers like Leo Ferre or Barbara.

 

Young, Thibault practiced the piano and drums, then guitar when he began composing his first songs.

 

He began studying law which will lead him to become a lawyer, occupation he exercised in the Val d'Oise. But all his free time was spent composing and writing texts.

 

For ten years, he performed with various pop-rock bands as a drummer with COX, PRIVATE JOKE, MUMBLY- distributed by the Marsh Marigold  Label, and SEASON (S).

 

He then created his first band A.D.M. who plays his own compositions.

 

He thus acquired a solid stage experience and become familiar with the arts by performing in various Parisian venues: The Reservoir, Le Baiser Salé, La Fleche d'Or, and at festivals in France and abroad (SOS Racism, Promotion of Francophone Song of MANS, Hamburg, Brussels and New Orleans). This allows him to become familiar with the art world.

 

Always looking for new musical experiences, he composed and also wrote for different universe of artists like Julia Martin, backing voice of Menelik, or Taly Heavy Blues Band, composed film scores ("Melting pop" and "L School Heroes "of Darside Ossey) and launched more recently in the production of albums (FOUX," The dance of the men, "2011; Jon Roninger, New Orleans, 2013). These collaborations allow it to soak up the artist's sensibility to create an original musical universe.

 

In 2011, he designed and produced the first album of BREMEN, a duo he formed with his wife, Coralie. Their first album, Ephemeral, is more intimate and full of sensuality and electro sounds. It is also an album of maturity with more personal lyrics. With it, he presents with subtlety and delicacy 14 songs, 14 scenes of life as so many cinematic sequences. These songs are about love, of course, children ... but also hot topics, according to its concerns. He worked and saved the party home with his girlfriend but he is also surrounded by friends technicians, musicians who now form his musical family. She helps and supports so that the same confession of Thibault, his passion became his main activity.

 

Also, always looking for new and now expatriated in New Orleans, he now wants to trace a path towards new horizons ...

PARTNERS

Seul, rien ne serait possible 

Because alone, nothing would be possible !

Merci pour votre amitié et vos talents !